SOUPIRS

ton souffle naquit
déjà habillé de couleurs

et quand tu te tiens
devant l’horizon avide
il neigera jusqu’à la fin
de la neige
l’eau sera épuisée et mon corps épars
divisé entre les continents de notre pays

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s