dans les airs; dans les rues

dans les airs les cendres du vide!
j’attacherai sur ton dos
les symboles poreux de ton existence
depuis le sémaphore
à ta demande plié
les genoux sous les dents

nous marcherons enfin
ivres toute la nuit
dans les rues titubantes

Publicités