Au fond l’hiver

vestiges de soie
sur les murs
sur le sang
sur l’oeil même

l’incertitude condamnée d’avance
au fond des bouteilles vides
il reste encore le moment

les rues titubent et la neige est froide
et l’ivresse

la mort n’est pas encore arrivée

Publicités