Petit poème en fausse réminiscence

Rien n’a plus été pour toi pour moi depuis
l’ivresse instantanée profonde et véritable de l’alcool fort
et la nausée étalée sur tes draps.

Publicités