Dialogue poétique (extrait)

«Tu as tout bu?

– Oui, j’ai tout bu. J’ai tout bu le vin. La bouteille est vide. Une carcasse. Elle traine quelque part.

– Ce matin, ça sentait le printemps en plein janvier.

– Ça sent bon, du vin séché dans un verre.

– L’inconnu. J’ai croisé l’inconnu encore aujourd’hui. Silencieux. Et grand. Il ne parlait pas.

– Tu dormais aujourd’hui.

– C’est vrai, j’ai dû le croiser en dormant.

– Alors tu ne l’as pas croisé.

– Non, c’est vrai, je ne l’ai pas croisé. Toi, tu as vu quelqu’un aujourd’hui?

– Oui. Une fille. Elle parlait.

– Il faut parler.

– Oui, elle n’était pas silencieuse. Elle ne disait pas je t’aime.

– C’est dur à dire?

– On dirait, oui.

– C’est trop direct?

– Sûrement, oui, sans doute.

– Elle parlait fort?

– Elle parlait très aigu.

– Il parlait très grave.

– C’est vrai?

– Oui. Toi?

– Non.»